Le Centre Sportif de Malley a évolué à travers le temps avant de devenir la Vaudoise aréna.
Découvrez plus de 30 ans d’histoire.
1980 – 2015: le Centre Intercommunal de Glace de Malley S.A (C.I.G.M.)

1984

Inauguration du Centre Intercommunal de Glace de Malley S.A (C.I.G.M.)
Une patinoire couverte et deux patinoires extérieures accueillent clubs de patinage, de hockey sur glace et écoles en hiver.

1997

Patinoire Odyssée
Le site se développe avec la couverture d’une des pistes extérieures qui prendra le nom d’ « Odyssée ».

2008

Salles polyvalentes
Adjonction de 4 salles polyvalentes permettant d’organiser séminaires, conférences et banquets.

2014

Naissance d'un nouveau projet
Conscientes du vieillissement des installations, des exigences de sécurité plus strictes ainsi que des changements dans les attentes des spectateurs et des producteurs, comme de la nécessité de disposer d’un centre aquatique avec un bassin de 50m dans la région, les trois municipalités de Lausanne, Prilly et Renens mandatent le C.I.G.M pour l’organisation d’un concours d’architecture en vue d’un nouveau centre sportif et la préparation d’un plan d’affectation cantonal.

Vue aérienne de l’ancienne patinoire de Malley ©www.swisscastles.ch

En complément aux activités sur la glace, le site de Malley a accueilli plusieurs événements majeurs comme des concerts ou des artistes tels que Milène Farmer, Spice Girls, Michel Sardou, Patrick Bruel, le Béjart Ballet Lausanne et des manifestations sportives comme la Coupe Davis, le Championnat du monde de patinage artistique, la Gymnaestrada ou des conférences telle une session du CIO ou celle du Dalaï Lama. Toutes ces manifestations ont assuré un large rayonnement à l’ensemble de la région, enrichissant l’offre de spectacles dans une zone de chalandise allant bien au-delà des frontières cantonales.

2015 à aujourd’hui: naissance de la Vaudoise aréna

2015

Projet H2O du bureau Pont 12 sélectionné
Le jury choisit à l’unanimité le projet H2O du bureau Pont 12. Les Municipalités de Lausanne, Prilly et Renens chargent le CIGM de réaliser le projet.

2016

Lancement du nouveau projet
Le Conseil d’Etat adopte le plan d’affectation cantonal. Le projet définitif est mis à l’enquête publique. Cette même année représente le début de la démolition et des travaux spéciaux. C.I.G.M devient également le Centre Sportif de Malley SA (CSM SA).

2017

Début de la construction de la Vaudoise aréna
Afin d’entrer dans le cadre de la candidature de Lausanne et du Canton aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver 2020, la nouvelle patinoire devra être opérationnelle en 2019. Ouverture de la piscine en 2021.

2018

Espace Malley devient Vaudoise aréna
Le CSM et la Vaudoise Assurances dévoilent le nom du futur centre sportif, la Vaudoise aréna.

2019

Premier match du LHC à la Vaudoise aréna
Le 24 septembre 2019, premier match du LHC avec 9 600 spectateurs, dans la patinoire principale de la Vaudoise aréna, l’aréna.

2020

Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver
Premier événement sportif international avec les Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver. Malley a été un site clé dans l'organisation de cette manifestation, du 9 au 22 Janvier 2020, en accueillant la cérémonie d'ouverture ainsi que des épreuves de hockey sur glace, patinage de vitesse sur piste courte et patinage artistique à la Vaudoise aréna et à la patinoire Malley 2.0.

L’endroit pourrait devenir une véritable ruche sportive, car en plus des baigneurs, des pongistes et des escrimeurs, les hockeyeurs y convergeront aussi.

– 24heures, 28.07.2019

Vue aérienne de la Vaudoise aréna en septembre 2019 ©steiner

La Vaudoise aréna, un projet extraordinaire!

  • par son ampleur et sa complexité sur une surface limitée (3 patinoires, 3 piscines, un bassin de plongeon, un centre d’escrime et un centre de tennis de table, des espaces de restauration et de conférences, un parking)
  • par la rapidité des décisions des autorités politiques
  • par la volonté inébranlable des communes de Lausanne, Prilly et Renens (qui ont assuré le financement de la construction), des 26 communes de Lausanne région (qui se sont mises d’accord pour couvrir le déficit inévitable), de l’Etat de Vaud (qui a accordé d’importantes subventions)
  • par l’enthousiasme qu’il a suscité depuis le début, permettant à toutes les procédures de se dérouler rapidement, quasiment sans opposition
  • par les délais imposés (trois ans entre le début des travaux et l’ouverture de la patinoire pour le 1er match du LHC)
Suivez la construction en live, en regardant la webcam!